Forme 42 sur la grande muraille de Chine avec Sophie LEE


Advertisements

Les trigrammes


« Dans la culture chinoise, un trigramme est une figure de divination (卦 (guà)) formée par la superposition de trois lignes (pleines ou brisées). Les huit trigrammes forment le Bāguà. » ( wikipedia )

Le trait plein est Yang et le trait brisé est Yin. En combinant l’ordre de ces traits on obtient 8 trigrammes:

☰ représente le ciel ou dynamisme vigoureux 乾 ( qián )

☷ représente la terre nourricière 坤 ( kūn )

☳ représente le tonnerre ou un dynamisme qui ébranle 震 ( zhèn )

☴ représente le vent comme élément pénétrant 巽 ( xùn )

☲ représente le feu ou la lumière 離 ( lí )

☵ représente l’eau comme élément mouvant 坎 ( kǎn )

☶ représente la montagne comme image de la stabilité 艮 ( gèn )

☱ représente la brume en tant que dynamisme d’échange entre le haut et le bas 兌 ( duì )

Ces symboles sont généralement agencés sur un cercle dont le centre représente le  taijitu ou poissons yin/yang

L’emplacement des trigrammes sur le cercle est celui du ciel antérieur  ou ordre de Fúxī.

Il suit l’agencement des points cardinaux, la succession des saisons, une représentation des cycles de la nature.

☰ est au sud. Il symbolise le solstice d’été et le moment de l’année ou l’énergie Yang est à son maximum.

☷ est diamétralement opposé au nord. Il correspond au solstice d’hiver et à l’énergie Yin à son maximum.

Les 8 trigrammes peuvent aussi représenter l’espace autour du pratiquant de tai chi.

Pour cela il suffit de suivre les principes taoïstes de représentation de l’espace comme suit:

Tout ce qui est en haut est Yang.

Tout ce qui est en bas est Yin

Tout ce qui est à gauche est Yang

Tout ce qui est à droite est Yin

Tout ce qui est devant est Yang

Tout ce qui est derrière est Yin

Si on imagine un cube d’espace autour du pratiquant, les 8 trigrammes peuvent symboliser les 8 sommets du cube:

On peut ainsi établir une correspondance entre les mouvements du Tai Chi et les trigrammes.